D’où est venue l’idée du NivOMatic ?

Posté dans : Non classé | 0

Il y a quelques années, au cours de mes nombreuses visites de piscines en tant qu’expert en mises en conformité de sécurité, j’ai discuté avec leurs propriétaires sur la façon dont ils régulaient le niveau d’eau. Et les réponses m’ont souvent fait sourire …

La méthode classique consiste à jeter le tuyau d’arrosage dans la piscine et à ouvrir le robinet.

C’est sans compter sur le caractère retors des tuyaux d’arrosage, qui s’agitent en tous sens comme un serpent révolté, pour finalement soit arroser le propriétaire (le coup de l’arroseur arrosé), soit attendre sournoisement son départ pour s’extraire du bassin et arroser les plates bandes. Il faut donc calculer la bonne longueur de tuyau à immerger dans le bassin, qui dépend du caractère de chaque tuyau, ou encore plus sûrement caler le tuyau sur la plage. Pour cela, aller chercher le parpaing qui traîne derrière le local technique, ou déplacer ce lourd bain de soleil en teck qui se trouve à l’autre bout des plages …

Reste le problème du niveau de remplissage.

Les mathématiciens s’en sortent en calculant le débit moyen du tuyau (nombre de mm remplis par minute), la hauteur à remplir, pour aboutir à un temps de remplissage donné. Ils programment alors une alarme qui les avertira du moment où, de retour pour fermer le robinet, ils s’apercevront que leurs calculs sont faux !

Les empiriques, eux, estiment à vue de nez le temps de remplissage nécessaire. Leurs intuitions sont également fausses le plus souvent. On note généralement que les deux premières visites du bassin démontrent qu’il n’est pas assez rempli. S’ensuivent deux cas de figure : soit le temps programmé pour la troisième visite est trop long – et la piscine est trop remplie, soit le propriétaire oublie cette troisième visite, et la piscine est beaucoup trop remplie … Dans tous les cas, il y a souvent gaspillage d’eau – car si la piscine est trop remplie il faut la vider… Et combien de temps faut-il pour la vider ? 😉

Certains propriétaires m’ont confié avoir utilisé toutes les astuces possibles pour ne pas oublier de fermer l’eau à temps : programmer une alarme sur leur téléphone, mettre à contribution des coresponsables désignés… Certains programmaient l’alarme du four de la cuisine … Mais régulièrement, les coresponsables sont irresponsables et l’alarme du four inaudible …

A l’écoute de tous ces témoignages – et après avoir laissé moi-même déborder ma piscine plus d’une fois, étant à la fois mauvais mathématicien et de tempérament distrait – j’ai décidé d’inventer le régulateur de niveau d’eau automatique – et amovible – NivOmatic !

Régulateur de niveau automatique NivOmatic installé sur margelles avec alimentation tuyau d'eau
Le régulateur de niveau d’eau automatique NivOmatic vous simplifie la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *